Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

 

JANVIER 2011

Caractère dominant du mois

C’est un mois de janvier contrasté, froid et assez sec.

  

Précipitations

Ce mois est peu arrosé, avec seulement 6 jours de pluies significatives. De plus on observe une période sèche du 14 au 27.
Le cumul mensuel est en déficit de 20 à 30% en plaine Tarnaise et de 50 à 60% sur le relief.

C’est un mois assez sec, marqué par seulement deux passages pluvieux situés vers le 10 et le 29 janvier, séparés d’une période sèche de 13 journées. Au niveau du cumul mensuel, le déficit est de 20 à 30% en plaine Tarnaise et de 50 à 60 % sur le relief. Pour exemple, il est tombé durant le mois de janvier, 47 mm à Albi au lieu de 57 mm et 64 mm à Lacaune au lieu de 144 mm normalement.
En montagne, on observe des averses faibles de neige le 2, 21 et 27 janvier. En fin de mois, du 28 au 29, un épisode de neige plus organisé, apporte 10 à 15 cm au-dessus de 700 m d’altitude de la montagne Noire aux monts de Lacaune. On observe jusqu’à 25 cm de neige au sol sur les sommets des monts de Lacaune pour le bonheur des skieurs de fond.

2011-01.png  

  

Températures

En moyennes les températures minimales sont inférieures de -0,5 à -2°C par rapport aux normales et les températures maximales sont légèrement inférieures de 0 à 11°C.

C’est un mois de janvier plutôt froid, avec en moyenne des températures nocturnes inférieures de -0,5 à -2°C par rapport aux normales et des températures diurnes légèrement inférieures de 0 à -1°C. Les plus fortes variations sont enregistrées sur les postes de mesures de notre relief.
A Albi, on observe 13 jours avec des gelées, parfois fortes comme le 24 janvier, 18 jours dans les Monts de Lacaune.
Ces valeurs contrastent avec des périodes plus douces, du 5 au 8 et du 14 au 19, qui correspondent à des températures maximales souvent supérieures à la barre des 15°C en plaine Tarnaise.
La température minimale la plus basse du mois :
-11°C à Lacaune (805 m), -9°C à Florentin le 24.
A Albi: -8,6°C le 24, le record est de -20,4°C le 16/01/1985.
La température minimale la plus élevée du mois :
9,8°C à Puycelci, 8,2°C à Albi, le 13.
La température maximale la plus élevée du mois :
18°C à Burlats, 17°C à Lacaune (805 m) le 14 janvier.
A Albi 16°C le 14, le record est de 19,5°C le 13/01/1993.
La température maximale la plus basse du mois :
-5,1°C à Lacaune (805 m) le 22,
-1°C à Montredon Labessonnié (566 m). A Albi 1,6°C le 25, le record est de -9,4°C le 15/01/1985.

  

Insolation

Le soleil a brillé plus que la normale durant ce mois, avec un excédent de 16 heures par rapport à la moyenne. C’est le cas du 14 au 24 avec une forte insolation, par contre du 7 au 13 les nuages ont dominé le ciel.

L’insolation est excédentaire durant ce mois. En effet le soleil a brillé largement du 14 au 24 janvier.
La couverture nuageuse est restée importante en début et fin de mois et du 9 au 13, avec des passages perturbés successifs. En conséquence la première décade est légèrement déficitaire.

  

Vent

Les vents d’Autan a soufflé du 5 au 9 et du 27 au 29 avec des rafales maximales à 85 km/h dans le pays Castrais. Le vent s’oriente à l’Ouest Sud-Ouest faible à modéré lors des passages perturbés du 9 au 12 et du 20 au 22.
En dehors de ces périodes, le vent était souvent variable en direction et faible en force, avec des conditions anticycloniques à faible gradient.

    

Faits marquants

– Contraste des températures :
du 4 au 8 et du 13 au 18 janvier, il fait doux. En plaine les températures minimales oscillent autour des 5 degrés et les maximales des 15 degrés. Le froid s’installe ensuite brusquement, du 19 au 26 et en fin de mois. Les gelées sont généralisées et parfois fortes la nuit jusqu’au matin. Les températures maximales restent inférieures à 5 degrés, sans dégel en montagne.
– Episode de neige: du 28 au 29, des chutes de neige, apportent 10 à 15 cm de neige au-dessus de 700m. d’altitude, de la montagne Noire aux monts de Lacaune. On observe jusqu’à 25 cm. de neige au sol sur les sommets des monts de Lacaune.

 

   

RÉSUMÉ :

Du 1er au 4 : Sec et froid.

Les pressions sont supérieures à 1020 Hpa, avec un anticyclone qui progresse de l’Islande vers la France.
Dans un courant de Nord-Est frais et humide, le ciel est variable après dissipation des brouillards nocturnes.
Le vent est faible, modéré en montagne.
Les températures sont basses avec des gelées nocturnes souvent généralisées de plus en plus fortes.

  

Du 5 au 18 : Doux, passagèrement perturbé​.

Les pressions baissent rapidement et la région est soumise à un courant de Sud-Ouest assez rapide, en marge des dépressions qui se succèdent de l’Atlantique au nord de l’Europe. Du 9 au 12 les perturbations traversent notre département, donnant des pluies faibles à modérées.
Du 13 au 17 les pressions remontent, dans un flux qui revient au Sud dominant.
Les nuages dominent le ciel du 5 au 13, avec quelques journées grises et maussades. Ensuite jusqu’au 18 le temps s’améliore, malgré des grisailles nocturnes parfois denses et tenaces mais de belles éclaircies se développent l’après-midi.
Le vent de Sud-Est, avec des rafales d’Autan assez fortes, bascule temporairement au secteur Ouest faible à modéré au passage des perturbations.
Les températures sont douces sur la périodes mais reviennent à des valeurs de saison du 8 au 11.

  

Du 19 au 26 : Froid et sec.

Un vaste et puissant anticyclone s’installe durablement sur l’Irlande dirigeant un courant froid de Nord à Nord-Est passagèrement modéré.
La nébulosité est faible avec de belles périodes ensoleillées, malgré des passages nuageux qui deviennent plus nombreux le 25 et 26 janvier.
Le vent est faible en plaine mais il souffle modérément sur les hauteurs du Tarn.
Les températures chutent brutalement et fortement sous les valeurs de saison, avec le retour de gelées nocturnes généralisées et souvent fortes.

    

Du 27 au 31 : Perturbé et froid.​

Les pressions qui sont inférieures à 1010 Hpa remontent lentement jusqu’en fin de mois.
Dans un courant orienté au Sud, des précipitations d’abord faibles se renforcent au versant méditerranéen du Tarn. Un épisode de neige collante, qui tombe temporairement jusqu’à 300 m. d’altitude dans la vallée du Thoré, apporte jusqu’à 25 cm de neige sur les sommets des monts de Lacaune. En fin de mois le flux s’oriente au Nord-Ouest avec un temps très gris et humides et des précipitations sous forme de bruines.
La nébulosité reste très chargée, sous un ciel maussade, le soleil est souvent absent.
Les températures remontent brièvement le 28, puis chutent de nouveau en fin de mois, pour être nettement sous les valeurs de saison.
Le 31 janvier la températures est restée comprise entre 0 à +2 degrés la nuit et toute la journée sur la plaine Tarnaise.

    

Phénomènes divers

Brouillard : Les brouillards sont souvent présents du 14 au 19 janvier sur la plaine Albigeoise et dans les vallées du Tarn et de l’Agout. Ils sont parfois denses, avec des visibilités inférieures à 200m. et déposent un peu de givre sur le sol par des températures négatives, mais finissent par se dissiper, en fin de matinée.
Orages : Aucun phénomène orageux n’est observé durant ce mois.
Phénomènes hivernaux : Des pluies verglaçantes sont observées en fin de nuit du 11 au 12 dans le secteur de Lacaune.

   

Source : Météo France