Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

 

JANVIER 2010

Caractère dominant du mois

Froid, nuageux et humide.

  

Précipitations

Les pluies ont été fréquentes durant ce mois avec un épisode de neige marqué durant le second WE de l’année. Les cumuls sont souvent excédentaires en plaine. La seconde décade est la plus pluvieuse. Les flocons ont souvent remplacé la pluies à 6 reprises sur Albi, 12 fois sur Lacaune.

Les perturbations se sont succédées durant les deux premières décades puis nous observons une période beaucoup plus sèche avec 7 jours consécutifs sans précipitation du 21 au 28 avant le retour de quelques pluies ou neiges en fin de mois.
En début de mois c’est la neige qui remplace la pluie sur les reliefs dans un premier temps puis jusqu’en plaine les 8 et 9 avec une couche de neige fraîche assez importante de 10 à 20 cm en plaine, jusqu’à 50 cm en montagne.
La seconde décade est plus douce mais nettement plus pluvieuse avec plus de la moitié des pluies du mois.
Après une période de temps sec, les pluies reviennent en fin de mois, souvent sous forme de neige dès les premiers reliefs.
Sur la totalité du mois, les pluies sont excédentaires de 10 à 20 % en plaine. Le froid en montagne a limité les quantité de précipitation et le cumul est globalement conforme à un mois de janvier moyen. Les 12 et le 14 janvier sont les deux journées les plus pluvieuses du mois avec un maximum de 43,4 mm le 14 à l’aéroport de Castres-Mazamet.

2010-01.png  

  

Températures

L’année 2010 commence dans la lignée des 15 derniers jours de 2009 c’est à dire avec un temps souvent froid marqué par des gelées très fréquentes parfois tenaces tout au long de la journée.

Après une première vague de froid à la mi-décembre suivie d’un redoux pour le jour de l’an, l’année commence à nouveau dans un ambiance bien froide.
Les températures baissent progressivement jusqu’à l’arrivée d’une perturbation hivernale très froide et neigeuses les 8 et 9 janvier. Le ciel se dégage en suite et, associé à un sol enneigé, nous vivons des nuits particulièrement froides avec un mercure passant localement sous la barre des –10 degrés au lever du jour. Ensuite, les températures remontent sans pouvoir parler de douceur. Une troisième offensive hivernale touche le département en fin de mois avec le retour de la neige parfois jusqu’en plaine.
Les gelées nocturnes sont très fréquentes, le mercure restera même sous le zéro degrés l’après-midi durant les deux journées neigeuses du 8 et 9 en plaine et jusqu’au 11 en montagne.
Sur l’ensemble du mois, les températures sont assez nettement inférieures aux normales saisonnières de 1 à 2 degrés. Sur ces 30 dernières années, seuls les mois de janvier 85 et 87 ont été plus froids.
Nous sommes tout de même assez loin des valeurs records de ces deux mois du siècle dernier où le mercure était descendu jusqu’à -20,4°C à Albi le 16/01/1985, -18,7°C le 18/01/1987 et jusqu’à 12 jours consécutifs sans dégel !

  

Insolation

Dans la suite d’un mois pluvieux et froid, l’ensoleillement confirme que ce mois de janvier a été particulièrement maussade avec 20 à 25% de déficit. La première décade est particulièrement ombrageuse avec tout juste 10 h de soleil en 10 jours à Albi !

Le soleil a été quasi absent durant la première décade avec 8 j /10 sans soleil.
Malgré quelques belles journées en seconde partie de mois, le déficit en ensoleillement est assez important de l’ordre de 25% avec 1 jour sur 2 sans soleil.

  

Vent

Le vent d’Autan est resté assez discret en soufflant fort à seulement trois reprise les 12, 14 et 19.
C’est donc le vent d’ouest à nord-ouest qui domine largement. Il participe à la formation de congères de neige importantes durant les chutes neigeuses du 8 et 9 janvier, dépassant 1 m de haut dans la vallée du Thoré et sur les Monts d’Alban.

    

Faits marquants

– Le fait le plus remarquable de ce mois est le retour de la neige après un premier épisode cet hiver du 17 au 19 décembre.
En effet une vague de froid se termine par des chutes de neige localement abondantes dans le sud du Tarn les 8 et 9 janvier.
– Nous relevons 10 à 20 cm de neige en plaine, jusqu’à 50 cm sur le plateau d’Anglès mais c’est le fort vent de nord-ouest qui accentue le phénomène en formant des congères approchant localement 1 mètre dans les rues de Mazamet voire plus sur les Monts d’Alban.
– La neige revient à nouveau en fin de mois essentiellement en montagne.

 

   

RÉSUMÉ :

Du 1er au 7 : Froid et nuageux.

Le froid s’installe progressivement en ce début d’année sous un ciel la plupart du temps couvert et faiblement pluvieux.
Il neige un peu sur le relief mais sans quantité significative.
Le vent de nord-ouest domine et les gelées s’intensifient avec des journées sans dégel en montagne.

  

Du 8 au 9 : Neige et vent​.

Les pressions atmosphériques restent dépressionnaires et une perturbation hivernale aborde la région. La neige recouvre l’ensemble du département avec des accumulations dues au vent dépassant localement 1 mètre de haut dans la vallées du Thoré ainsi qu’en montagne.
Les températures sont particulièrement froides sans dégel en plaine comme en montagne, on relève par exemple au moment le plus chaud de la journée -4,4°C le samedi 9 à Montels et -9,7°C à la station de Fraïsse-Murat à 1022 m d’altitude.​

  

Du 10 au 12 : Froid mais sec.

Le baromètre remonte et la situation devient plus stable.
Le ciel finit par se dégager et, avec un sol souvent encore bien enneigé, les nuits sont particulièrement froides en plaine. Les gelées sont fortes avec un mercure passant sous la barre des -10°C avec -11°C d’enregistré à Lautrec le 12, -13°C à Lacaune.

    

Du 13 au 15 : Pluies abondantes.​

Les pressions baissent à l’approche d’une perturbation océanique. Le vent d’Autan se lève et la pluie envahit le département dans la nuit du 12 au 13.
Le temps reste doux et perturbé jusqu’au 15. On relève en moins de 72 h pratiquement la moitié des pluies du mois avec 53 mm à l’aéroport de Castres-Labruguiere sur les 107 mm du mois.

    

Du 16 au 20 : Temps de saison.

Le temps alterne avec du soleil et de faibles perturbations. Les températures sont de saison.

    

Du 21 au 27 : Temps sec​.

C’est la seule période de temps pratiquement sec durable du mois. Les nuages sont tout de même présents avec des températures normales pour la saison.

        

Du 28 au 31 : Nouvelle vague de froid​.

Les pressions atmosphériques sont en chute libre passant en 30 h de 1024 hPa à 997 hPa. Le temps devient nettement plus instable avec des averses de neige et de grésil jusqu’en plaine. Le soleil revient le 31 mais avec des températures très froides surtout la nuit.

    

Phénomènes divers

Brouillard : Le vent est resté souvent présent durant le mois avec une nette dominance à l’ouest et les brouillards sont de ce fait restés très discrets sur la plaine. Par contre, les nombreux nuages bas ont souvent accroché les reliefs tarnais maintenant un temps souvent brumeux avec des phénomènes givrants en altitude.
Orages : Pas d’orage observé durant ce mois ce qui est normal l’hiver.
Grêle : C’est la neige qui s’est souvent invitée sur le Tarn en janvier avec 4 à 5 jours de neige en plaine, jusqu’à 12 sur Lacaune.
Les averses du 30 au matin apportent un peu de grésil voire de grêle sur le Ségala.

   

Source : Météo France