Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

 

JANVIER 2009

Caractère dominant du mois

C’est un mois plutôt froid, souvent neigeux en montagne. La seconde quinzaine est perturbée et pluvieuse, avec le passage d’une tempête le 24.

  

Précipitations

Après quinze jours sans précipitations significatives, un flux océanique apporte des pluies régulières et parfois fortes sur le Tarn. La neige est au rendez-vous en altitude.
Les cumuls de précipitations de la dernière décade dépassent souvent les 100 mm. sur le relief. Les quantités cumulées sur le mois affichent un excédent de 30 à 40 % par rapport aux normales de saison.

Le temps est plutôt sec durant la première quinzaine de janvier.
Hormis un passage faiblement neigeux le 7 jusqu’en plaine. Il faut attendre le 18 pour avoir des pluies significatives. Les perturbations océaniques se succèdent alors sur notre région, donnant des épisodes de neiges qui blanchissent souvent le relief et la montagne. La dernière décade est largement excédentaire, avec des journées de fortes pluies qui se suivent du 22 au 24. Le 22 il est tombé 43 mm. en 24 heures à Cordes. Le 23 on relève 48 mm. de pluies cumulées en 24 heures à Rouairoux, ce qui représente environ le tiers des précipitations d’un mois de janvier habituel. Les cumuls de ces 3 journées sont souvent supérieurs à 100 mm. pour les communes situées en altitude.
Cela contraste avec le déficit d’eau de la première décade.
Au final, les précipitations de ce mois de janvier sont normales sur les hauts cantons des Monts de Lacaune à Murat sur vebre. Elles sont excédentaires de près de 30 à 40% sur les autres régions de notre département.

2009-01.png  

  

Températures

Elles sont très irrégulières: passant de la douceur en début de mois à un épisode hivernal jusqu’au 9 janvier. Elles remontent par la suite, pour osciller vers des valeurs de saison. La montagne garde des températures inférieures aux valeurs habituelles.

Le début du mois de janvier est marqué par de la douceur avec des maximales comprises entre 10 et 15 degrés sur le Tarn.
L’hiver reprend rapidement ses droits du 3 au 9, avec une période froide. Les gelées sont généralisées toutes les nuits, le mercure baisse le 9, jusqu’à –6,2 degré à Albi, -7,6 à Castres et -8 à Lacaune. La journée du 7 janvier est la plus froide car elle est sans dégel en plaine et sur les hauteurs.
A partir du 10, les températures remontent, pour osciller autour des valeurs de saison. Les gelées nocturnes sont plus faibles et irrégulières ; les températures maximales sont limitées par les perturbations qui traversent notre région durant la dernière décade.
En moyenne ce mois est plus froid, de 0,5 degrés en plaine par rapport aux valeurs normales. Sur le relief et en montagne, il manque de 1 à 2 degrés pour les valeurs maximales et 0.5 degrés pour les températures minimales.
La température la plus basse du mois : le 07 janvier : -9,4°C à Murat sur vebre, -7,4°C à Lavaur et -6,8°C à Tanus.
La température la plus élevée du mois : 17,3°C à Lautrec le 30, 15,5°C à Montels dans le Gaillacois le 01 janvier.

  

Insolation

Le déficit de soleil est de près de 15%, surtout durant la dernière décade.

Le soleil s’est montré discret durant ce mois. Une première décade en demi-teinte et le temps perturbé de la troisième décade, en donne l’explication. Au final il manque 17 heures par rapport aux valeurs habituelles de janvier.

  

Vent

Le vent d’Est est dominant jusqu’au 18, souvent faible. On note le 15 au 18 du vent d’Autan sans dépasser 70km/h dans le Sud Tarn. Le vent s’oriente ensuite à l’Ouest. Avec le passage de la tempête Klaus, ses rafales atteignent le 24, de 100 à 120km/h en plaine et 130 à 150 km/h sur le relief. Le Tarn est en « vigilance orange », avec de nombreux dégâts matériels.
Le vent se calme ensuite, avant un nouvel épisode de vent d’Autan en toute fin de mois.

    

Faits marquants

– Le 24 janvier, la tempête « Klaus » traverse le Tarn. Les vents soufflaient en rafales de 100 à 120 km/h en plaine et 130 à 150 km/h sur le relief, occasionnant de nombreux dégâts matériels.
– Une vague de froid, du 3 au 9 janvier, donne de fortes gelées la nuit. Le mercure reste négatif durant toute la journée du 7 janvier.
– La neige fait une brève apparition en plaine le 7 et 8. Par contre le relief et la montagne sont recouverts de plusieurs centimètres de neige. Il a neigé durant 7 journées dans les monts de Lacaune.

 

   

RÉSUMÉ :

Du 1er au 9 : Anticyclonique et froid.

Les hautes pressions centrées sur les Iles Britanniques puis sur l’Europe centrale, se prolongent vers le Sud-Ouest de la France.
Dans un courant de Nord-Est généralement sec une perturbation de faible activité donne un peu de neige le 7.
La nébulosité est très fluctuante.
Il faut souvent attendre la fin de matinée et la dissipation des nuages bas et des brouillards pour voir le soleil.
Le vent est faible de secteur Est dominant.
Les températures, sont d’abord douces, puis une offensive hivernales s’accompagne d’air polaire du 3 au 9. Les gelées sont quotidiennes, parfois fortes jusqu’en plaine. Les maximales restent négatives le 7 janvier.

  

Du 10 au 17 : Lent radoucissement​.

Les pressions restent supérieures à 1013 hpa mais le flux se radoucit en venant au Sud-Est.
Les passages nuageux et la grisaille nocturne laissent place à de belles éclaircie en journée.
Le vent est faible mais on note deux journées d’Autan modéré dans le Sud du Tarn.
Les températures se radoucissent en journée, oscillant autour des 10 degrés. La nuit on observe de faibles gelées jusqu’en plaine.

  

Du 18 au 26 : Flux d’Ouest perturbé.

Les pressions baissent rapidement, pour atteindre un minimum de 984 hpa le 24 janvier.
Un courant océanique doux mais perturbé s’installe sur notre région.
Des passages pluvieux souvent actifs se suivent, alternant avec un ciel d’averses. Les cumuls de pluie sont proches de 60 mm en plaine et de 150 mm sur le relief en quelques jours. La neige recouvre le relief du Tarn.
Le vent de Sud-Est s’oriente au Sud-Ouest puis au Nord-Ouest avec de fortes rafales.
Les températures sont clémentes même légèrement supérieures aux valeurs de saison.
Le 24 janvier une dépression très creuse engendre la tempête Klaus. Les rafales de vent atteignent 100 à 120 km/h en plaine et jusqu’à 150 km/h sur les hauteurs du Tarn.

    

Du 27 au 31 : Retour au calme.​

Les pressions remontent et le flux s’oriente au Sud-Ouest puis Sud-Est. Les brouillards matinaux sont suivis de belles d’éclaircies. Le ciel du Tarn retrouve à nouveau le soleil.
En toute fin de mois une perturbation méditerranéenne apporte de violentes rafales de vent d’Autan et de fortes pluies sur l’extrême Sud-Est du département.
Les températures chutes le 27, puis redeviennent douces jusqu’en fin de mois.

    

Phénomènes divers

Brouillard : On note 7 journées de brouillard à Albi durant ce mois.
Orages : Le 24 en matinée le tonnerre retentit localement sur le Tarn.
Grêle : Pas de chute de grêle observée durant ce mois de janvier.

   

Source : Météo France