Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

 

JANVIER 2008

Caractère dominant du mois

Pluvieux au début, ensoleillé à la fin.

  

Précipitations

La quasi totalité des précipitations ont eu lieu durant les deux premières décades avec plusieurs perturbations océaniques et un épisode de pluies méditerranéennes du 3 au 5.
Malgré un temps sec du 19 au 31, le cumul mensuel est excédentaire.

Les passages pluvieux ont été fréquents durant les deux premières décades avec 5 jours à plus de 10 mm d’eau à Albi et des quantités d’eau très importantes de la vallée du Thoré aux Monts de Lacaune.
Malgré les douze derniers jours du mois pratiquement secs (un peu de bruine les 22 et 30), le cumul du mois est excédentaire aussi bien en plaine qu’en montagne. Les régions les moins arrosées se situent en plaine avec la vallée du Tarn où l’excédent est compris entre 10 et 30%. Les précipitations dépassent le seuil des 100 mm dès que l’on grimpe sur les coteaux tarnais et 200 mm des Monts de Lacaune à la vallée du Thoré en passant par le plateau d’Anglès, région touchée par des pluies méditerranéennes du 03 au 05. Le record de pluie quotidienne a été enregistré le 3 à la station de Fraïsse-Murat avec 142.1mm d’eau.
La quasi totalité des précipitations ont été sous forme liquide avec seulement une journée de neige en montagne le 12 où l’on relève 5 cm à Lacaune, 2 à Anglès ainsi qu’aux Cammazes.

2008-01.png  

  

Températures

Entre le soleil généreux de la fin du mois et la douceur océanique du début du mois, les températures sont restées très douces avec un mois de janvier plus doux que novembre et décembre 2007.
On observe quelques gelées mais généralement comprises entre 0 et -2°C, rarement moins.

La principale information du mois est la douceur pour ce premier mois de l’année 2008 après une fin 2007 particulièrement fraîche.
La douceur s’est présentée en début de mois avec une alternance de temps couvert et pluvieux océanique et de bouffées de vent d’Autan parfois soutenues. Les gelées sont donc rares et il faut attendre le retour de conditions anticycloniques en fin de mois pour revoir les vallons tarnais blanchir en fin de nuit.
En montagne c’est le même bilan avec seulement une seule gelée inférieure à -5°C à Lacaune contre 6 en moyenne.
On remarque surtout l’absence de perturbation hivernale avec un peu de neige un jour en montagne mais pas un flocon en plaine.
Sans battre les records de douceur de janvier 1996, les températures sont de 2 à 3 degrés supérieures aux normales saisonnières. La journée la plus froide du mois s’est déroulée le 29 avec un brouillard persistant toute la journée et un mercure restant bloqué sous les 5 degrés.
Les nuits très douces ont été nombreuses sur l’agglomération Castraise avec des températures minimales supérieures à 10°C les 6, 9, 11 et 19 contre seulement six gelées nocturnes comprises entre 0 et -2,5°C.

  

Insolation

Le soleil s’est fait discret en début de mois avec 7 jours sans soleil du 4 au 18. Le retour de conditions anticycloniques fait grimper le compteur d’insolation du 20 au 31 et le cumul mensuel est légèrement excédentaire.

Excepté les journée du 1 et du 10, les nuages ont dominé dans le ciel tarnais avec un soleil absent du 4 au 7. Le soleil fait son grand retour du 20 au 31 excepté en fond de vallée où les brouillards sont parfois tenaces. Le cumul d’insolation est globalement normal avec un peu plus de 100 h de soleil sur le mois.

  

Vent

La succession de perturbations océaniques durant la première partie du mois ont fait alterner vent d’Ouest et vent d’Autan. Ce dernier a été particulièrement violent le 3 avec des rafales à 115 km/h sur les hauteurs Castraises.
A partir du 19, l’anticyclone s’installe et le vent se calme jusqu’à la fin du mois.

    

Faits marquants

– La journée la plus agitée du mois s’est déroulée le 3 avec un vent d’Autan devenant particulièrement fort sur les hauteurs de Castres où des rafales à 115 km/h ont été enregistrées.
  Des pluies d’origine méditerranéennes ont envahit le département avec 10 à 30 litres d’eau par mètre carré sur la plaine tarnaise et un maximum d’intensité sur l’extrême sud-est du Tarn. On relève jusqu’à 80 l/m² dans la vallée du Thoré et 100 à 140 l/m² à Murat-sur-Vèbre.
– La douceur est aussi remarquable, janvier 2008 se classant en 6ème position des mois de janvier les plus doux sur ces 32 dernières années à Albi et en 2nde position sur 50 ans à Lacaune après janvier 1996.

 

   

RÉSUMÉ :

Du 1er au 2 : Frais et sec.

Le temps sec et assez bien ensoleillé se poursuit un peu en début d’année après les grisailles matinales.
Le 2, le ciel commence à se charger de nuages bas aux versants méditerranéens du relief et l’Autan se lève.

  

Du 3 au 5 : Autant, pluies cévenoles​.

L’Autan devient violent le 3 avec des rafales dépassant les 100 km/h sur les hauteurs tarnaises. La pluie envahit le Tarn par l’Hérault avec de fortes précipitations aux versants sud des Monts de Lacaune où les cumuls sur 3 jours atteignent 100 à 200 mm.

  

Du 6 au 9 : Doux et humide.

Le temps se calme avec un flux océanique apportant de nombreux nuages bas et un peu de pluie en plaine sous forme de bruine ou de pluie faible. Les nuits sont très douces, loin des gelées nocturnes.

    

Du 10 au 15 : Petit coup de froid au milieu de la douceur.​

Le vent d’Autan souffle à l’approche de perturbations océaniques apportant beaucoup de douceur et un mercure dépassant en plaine les 15 degrés.
L’hiver fait une furtive apparition le 12 avec une chute des températures et un peu de neige en montagne, vite oubliée avec le retour de l’Autan le lendemain…

    

Du 16 au 18 : Couvert et pluvieux.

Le vent de nord-ouest se lève.
Les passages pluvieux se succèdent dans une certaine douceur sur l’ensemble du département.

    

Du 19 au 31 : Anticyclonique​.

Les pressions atmosphériques sont en hausse se situant entre 1030 et 1040 hPa.
La situation est très calme marquée par de nombreuses formations de brumes et de brouillards en fin de nuit sur la plaine et un soleil très généreux l’après-midi sur la plaine et souvent toute la journée en montagne.
Le vent de nord-ouest souffle un peu plus fort le 22 apportant de nombreux nuages bas et un peu de pluie faible.
Les nuits claires sont assez fraîches avec le retour de gelées blanches, en journée la douceur s’impose en fonction de la dissipation plus ou moins rapide des brouillards matinaux.

    

Phénomènes divers

Brouillard : Les pressions atmosphériques assez basses et l’alternance du vent d’Autan et du vent d’ouest ont fortement limité les formations de brouillards jusqu’au 18. A partir du 19 un puissant anticyclone s’installe durablement sur la région jusqu’à la fin du mois. L’absence de vent et les nuits souvent claires favorisent la formation de nombreux brouillards essentiellement dans les vallées tarnaises qui se dissipent généralement à la mi-journée.

   

Source : Météo France