Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Septembre Octobre Décembre

 

JANVIER 2004

Caractère dominant du mois

Janvier 2004, tout comme les deux mois précédents, est très arrosé.
Le temps perturbé entraîne un manque de soleil.
Les températures restent malgré tout normales, la douceur des minimales compensant des maximales un peu limitées.

  

Précipitations

L’année 2004 commence avec excès : le mois bat les records de hauteur et de durée de précipitations sur tout le département. Cet excédent est marqué sur le versant nord de la Montagne Noire, un peu moins sur le versant méditerranéen des Monts de Lacaune .
Il pleut quasiment tous les jours, sauf entre le 3 et le 7 où le ciel est plus clément. La journée du 9 est particulièrement arrosée, avec entre 30 et 50 mm sur la plaine et jusqu’à 90 sur le plateau d’Anglès.
Au total, on relève plus de deux fois la valeur moyenne pour un mois de janvier.

2004-01.png  

  

Températures

Ce mois de janvier fait l’effet d’ une douche écossaise, alternant les périodes froides et plus douces.
Jusqu’au 6, l’ambiance est plutôt froide, avec des gelées tout à fait classiques pour la saison.
Un redoux progressif se met en place pour culminer le 13 avec 19°C de maximum à Castres.
L’alternance froid/doux est ensuite marquée jusqu’à la fin de mois, avec cependant des températures nocturnes largement excédentaires.

  

Insolation

Depuis le début des mesures à Albi, en 1984, janvier 2004 est le second mois le moins ensoleillé.
Malgré deux périodes plus clémentes, du 4 au 8 et du 29 au 31, il manque 36% de l’ensoleillement habituel.

  

Faits marquants

– Après la sécheresse de l’ été 2003, les réserves en eau du sol se reconstituent cet hiver, en particulier grâce à ce mois de janvier.
– On observe 2 jours avec chute de neige à Albi, 6 à Lacaune, soit des valeurs tout à fait moyennes.
– Le vent d’Autan s’ est fait discret, mais le vent d’Ouest a soufflé fort à plusieurs reprises, en particulier le 14, le 17 et le 26.
   

Source : Météo France